Et c'est reparti pour le succès !

EXOGEN® aide une joueuse de volley-ball, deux fois médaillée aux Jeux paralympiques, à reprendre l'entraînement

Kendra Lancaster
Westfield, Ind.

Lors d'un accident automobile – une collision de plein fouet – Kendra Lancaster avait subi des lésions internes, une déchirure d'un ligament du genou et une lésion que les médecins avaient prise au départ pour une déchirure du cartilage du poignet. Cependant, après une période de stabilisation, un examen IRM a révélé qu'en fait Kendra souffrait d'une fracture d'un os au poignet droit.

Cela aurait posé un problème à n'importe qui. Mais la situation était encore plus préoccupante pour Kendra Lancaster, née avec le bras gauche manquant en dessous du coude.

"C'est mon seul poignet, alors c'était bien plus important", se souvient-elle. Comme un certain temps s'était déjà écoulé sans guérison de la fracture de Kendra, son médecin a décidé d'agir. "Il tenait à soigner rapidement ma blessure – c'est pourquoi il a suggéré EXOGEN. Pour lui, c'était la meilleure approche."

Kendra, capitaine de l'équipe féminine de volley-ball assis des États-Unis, voulait elle aussi vraiment guérir. Après avoir remporté la médaille de bronze aux Jeux paralympiques de 2004 et la médaille d'argent en 2008, Kendra et son équipe visaient la médaille d'or aux Jeux de Londres en 2012, et elle ne pouvait donc pas se permettre d'interrompre son entraînement.

Après six semaines de traitements, la fracture du poignet de Lancaster était complètement guérie. Son chirurgien était ainsi libre de pratiquer l'opération du genou dont elle avait besoin, et Kendra pouvait se concentrer sur ce qui comptait davantage pour elle, par exemple faire des services de première classe et contrer les attaques. "Sans EXOGEN, il y aurait de fortes chances pour que mon poignet ne soit pas encore guéri à ce stade", remarque-t-elle. "J'attendrais encore."

Les essais cliniques concernant EXOGEN ont démontré un taux de guérison de 86 % pour les pseudoarthroses.4 Les résultats peuvent varier d'un patient à l'autre en raison de divers facteurs.