Pour que la ballerine chausse de nouveau ses pointes…

EXOGEN® aide une ballerine en herbe à se remettre d'une fracture de l'orteil qui menaçait sa carrière

Rebekah F.
Wilmington, N.C

Au jardin d'enfants, Rebekah F. a annoncé à sa mère qu'elle voulait être danseuse. Dix ans plus tard, elle continue de travailler dur pour faire de ce rêve une réalité. Au fil des années, elle a dû relever pas mal de défis au cours de ses études de danse. Elle a surmonté le dernier – une fracture qui aurait pu lui interdire son rêve à jamais – avec l'aide d'EXOGEN.

Quand Rebekah a commencé à avoir mal au pied, les médecins lui ont remis une chaussure orthétique et des béquilles, en lui conseillant vivement d'arrêter la danse pendant un certain temps. Rebekah a reçu un diagnostic de fracture d'un orteil (le cinquième métatarsien). Après plusieurs mois, elle avait encore mal au pied et cherchait d'autres solutions. Comme un stage de danse important se profilait à l'horizon, le podiatre de Rebekah a déclaré à sa mère qu'il avait un plan. « Il a dit qu'il devait lui procurer EXOGEN », se souvient Catherine, la mère de Rebekah.

Neuf jours après avoir démarré les traitements avec EXOGEN, Rebekah était prête à reprendre le chemin du studio. Une fois la série de traitements terminée, sa fracture était entièrement guérie. Rebekah monte de nouveau sur les pointes et elle a retrouvé sa forme habituelle.

« EXOGEN, c'est épatant », s'enthousiasme Catherine. « Rebekah est guérie, elle est forte et maintenant, elle danse six jours par semaine. Je suis vraiment contente que son médecin ait connu l'existence de ce dispositif. »

Les essais cliniques concernant EXOGEN ont démontré un taux de guérison de 86 % pour les pseudoarthroses.4 Les résultats peuvent varier d'un patient à l'autre en raison de divers facteurs.